bière coupe du monde

Bière et coupe du monde FIFA 2018

Apéritif du latin aperire-ouvrir. A l’origine : remède, souvent une liqueur, qui stimule l’appétit … ou prétexte. A une époque on appelait l’heure de l’apéritif, l’heure verte car l’absinthe coulait à flots dans les cafés. Aujourd’hui, à l’heure de la coupe du monde les apéros vivent le décalage horaire. Mais surtout les brasseurs rivalisent d’ingéniosité pour contourner la loi Evin qui interdit d’associer le sport à l’alcool ! Les créatifs ont plus d’un tour dans leur cannette pour ne pas évoquer le foot directement et notre cerveau n’est pas dupe. Tous conditionnés ou pas, ce sera soirée mousse-foot sans équivoque. En Belgique pas de loi Evin alors le temps de cette coupe du monde la brasserie AB Inbev a changeait le nom de sa bière « Jupiler » en « Belgium », une stratégie marketing imbattable qui ne déplait pas aux supporters belges pour soutenir leurs Diables Rouges !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


2 − = un