Des mots, encore des mots… des mots-valise !

La pub crée de nouveaux mots-valise que ce soit pour des marques ou des accroches. L’humour est aussi une motivation pour compléter un nouveau dictionnaire, d’ailleurs de nombreux auteurs se sont pris au jeu de l’invention, voici quelques exemples…

Auteurs classiques

  • L’inventeur de l’expression mot-valise : Lewis Caroll. Alice bute sur ces mots inconnus. Slithy ? Que signifie Slithy (« slictueux ») ? Au chapitre 6, Humpty-Dumpty, un homme rond comme un oeuf lui explique : «Eh bien, « slictueux » signifie : « souple, actif, onctueux ». Vois-tu, c’est comme une valise : il y a deux sens empaquetés en un seul mot».
  • Rabelais : Hypocritiquement (hypocrite et critiquement)
  • Baudelaire : Caméléopard
  • Madame de Sévigné : Bavardiner (bavarder + badiner)
  • Rimbaud – Patrouillotisme
  • Guillaume Apollinaire : Calligramme (calligraphie et idéogramme)
  • Victor Hugo : filousophe… !

Auteurs contemporains

  • Le petit fictionnaire illustré d’Alain Finkielkraut
  • Eauverdose : torpeur hallucinée de celui qui a séjourné trop longtemps dans le bassin d’une piscine.
  • Spontaré : qui profère des inepties sans avoir à forcer sa nature.
  • L’anarchiviste et le biblioteckel d’Alain Créhange
  • Aïlogator : grand reptile vivant sur les côtes de la Provence, se nourrissant de morue, de légumes et de mayonnaise à l’ail.
  • Verboriste : commerçant vendant des mots pour guérir les maux.

Pub 

  • Vittel : revittelisez-vous
  • Confipote : confiture et compote
  • Consommacteur : consommateur et acteur
  • Noctilien : Nocturne et francilen (réseau de bus de nuit en île de France)
  • Bridélice : bridel et délice
  • Swatch : swiss et watch
  • Pictionary : picture et dictionary

ET vous, inventez-vous des mots juste pour le plaisir, êtes vous un inventilateur ?

Poster un commentaire


trois + 6 =