VRAI ou FAUX

INFOX, le mot-valise de la rentrée

Elles sont arrivées par les USA, tant usées par Donald, en passant par la Russie, se faufilent en Europe de l’ouest, bref parcours le monde et passent les frontières, oui les fake news viennent enfin de se franciser. Auparavant on parlait de rumeurs… de fausses rumeurs dans le but de nuire mais la concierge ajoutait « il n’y a pas de fumée sans feu ». On citait aussi le canular mais plus axé sur la bonne blague… Dorénavant, plus d’équivoque, nous savons les nommer dans la langue de Molière adaptée aux usages

Des mots, encore des mots… des mots-valise !

La pub crée de nouveaux mots-valise que ce soit pour des marques ou des accroches. L’humour est aussi une motivation pour compléter un nouveau dictionnaire, d’ailleurs de nombreux auteurs se sont pris au jeu de l’invention, voici quelques exemples…

Auteurs classiques

  • L’inventeur de l’expression mot-valise : Lewis Caroll. Alice bute sur ces mots inconnus. Slithy ? Que signifie Slithy (« slictueux ») ? Au chapitre 6, Humpty-Dumpty, un homme rond comme un oeuf lui explique : «Eh bien, « slictueux » signifie : « souple, actif, onctueux ». Vois-tu, c’est comme une valise : il y a deux sens empaquetés en un seul mot».