Féminisation noms métiers

L’Académie française innove enfin

Alors que les noms de métiers au féminin étaient d’usage depuis le Moyen-âge, ils ont disparu sous prétexte d’une exclusivité masculine de certaines professions. Alors qu’au 19è siècle les femmes accédaient à des métiers dits pour les hommes et que plus tard elles intégraient les universités, la féminisation des noms de métiers était pour l’Académie, il a y encore 30 ans, un sujet à éviter.

bière coupe du monde

Bière et coupe du monde FIFA 2018

Apéritif du latin aperire-ouvrir. A l’origine : remède, souvent une liqueur, qui stimule l’appétit … ou prétexte. A une époque on appelait l’heure de l’apéritif, l’heure verte car l’absinthe coulait à flots dans les cafés. Aujourd’hui, à l’heure de la coupe du monde les apéros vivent le décalage horaire. Mais surtout les brasseurs rivalisent d’ingéniosité pour contourner la loi Evin qui interdit d’associer le sport à l’alcool ! Les créatifs ont plus d’un tour dans leur cannette pour ne pas évoquer le foot

MOT MAGIEU

Le mot magique

ABRACADABRA et voilà ! Tout le monde connaît cette interjection, l’a utilisée le sourire aux lèvres pour faire pétiller quelques étoiles dans les yeux de jolies têtes blondes impressionnées. Mais d’où nous vient ce mot aux 5 A ?

Ce mot magique nous viendrait des grecs et signifierait Dieu (en hébreux  ha-brakha dabra et en grec ancien ἄβραξας). Serenicus Samonicus qui pratiquait la médecine

EXPRESSION

Tout se transforme, le langage aussi

Le langage n’est pas figé. Bien au contraire, il évolue depuis la nuit des temps. Il se transforme, s’invente, se réinvente. Chacun ajoute à son propre langage des mots qu’il concocte, adapte, en référence à ce qu’il aime, ses passions, ses préférences cinématographiques, littéraires, publicitaires, musicales… Il sont sélectionnés parmi des bons mots humoristiques, répliques, slogans, paroles de chanson. Certains sont à la mode, d’autres tiennent sur la durée et de nouveaux apparaissent. Moi qui aime les mots-valise évidemment cela m’amuse et me conforte dans l’idée que cette liberté d’expression est l’une des plus belles valeurs que nous possédons tous. J’aime par exemple le mot « guacamolesque » même si il est peut-être déjà obsolète. Il signifie quelque chose de cool et d’incroyable très apprécié. Je ne nie pas que la tendance est aux raccourcis initiés par le gain de

Mots et T-shirt

Les mots se portent bien… sur les T-Shirts

En forme de T, le T-shirt a été très vite un support d’expression après sa création dans les années 1910. Message revendicatif, humoristique, poétique, copier/coller, décoratif…, dans tous les styles les mots tapent à l’œil et se remarquent dans toutes les « marques ». Cheap ou haute couture, ils collent à la peau. Une sorte de tatouage fashion

Journée mondiale du livre

23 AVRIL Journée mondiale du livre et du droit d’auteur

Le saviez-vous ? Cervantes, Shakespeare , Inca Garcilaso de la Vega, Maurice Druon, Vladimir Nabokov ont pour date de naissance ou de mort le 23 avril ! Date qui célèbre aujourd’hui le livre, son rôle et le droit d’auteur bien sûr. Source de diversité culturelle, de richesse à partager à travers le monde, le livre est tellement d’actualité pour le lien social, l’ouverture et la connaissance de l’autre. Quand on sait que le livre français le plus traduit au monde est le Petit Prince d’Antoine de Saint Exupéry… cela donne à réfléchir. Depuis 1995, l’Unesco rend hommage aux livres avec l’Union internationale des éditeurs (UIE), la Fédération internationale des libraires (IBF) et la Fédération internationale des associations et institutions des bibliothécaires (IFLA) et ensemble, ils nomment la capitale du livre. Cette année c’est Athènes, très active pour promouvoir le livre et notamment auprès des migrants. L’écriture n’a pas fini de faire couler de l’encre même si elle est de plus en plus digitalisée… Vive le livre sous toutes ses formes, ses genres littéraires et la liberté qu’il engendre.

Une perle, j’adore !

Lundi, il était question du « Blue monday », en frenchie : le jour défini comme le plus déprimant de l’année ! Evidemment rien de scientifique, plutôt marketing car tout est bon pour vous redonner la banane en divulguant quelques conseils absolument pas ésotériques, ni psychologiques ! Avec un peu de bon sens il est possible de trouver ses astuces perso pour passer tout simplement douceureusement le cap d’un hiver

Des mots jamais seuls

Certains mots sont inévitablement accompagnés d’un autre et forment une expression. On les appelle expressions figées.

Vous les connaissez, évidemment : acabit : « du même acabit ». Bredouille : on ne part pas bredouille…, « on revient bredouille ». « Les calendes… sont forcément grecques » ! La franquette est bonne, assurément, « A la bonne franquette« . La lurette remonte aux calendes grecques :

Jeu de mots

Il n’y a pas que les sudokus, les mots aussi peuvent nous amener à nous creuser les méninges !

ANACYCLIQUE : c’est un mot qui peut être lu de droite à gauche et de gauche à droite. C’est parti : Noël = Léon – Repas = Saper – Ecart = Tracé – Soda = Ados …

PALINDROME : un niveau au-dessus, ce mot peut être non seulement lu dans les deux